Le Gouvernement wallon a pris la mesure de l’urgence climatique et a pour objectif la neutralité carbone au plus tard en 2050 ! 

La Wallonie s’engage donc dans une double logique de «zéro déchet» et d’économie circulaire. L’ambition est de réduire les déchets et les coûts qui y sont liés et de créer de l’emploi et de l’activité innovante en Wallonie.

En Brabant wallon, dans les 4 nouvelles communes (Beauvechain, Chaumont-Gistoux, Rixensart, Walhain) qui ont déjà mis en place la collecte via les poubelles à puces, une réduction de 44 % des ordures ménagères à incinérer a été constatée. 

3 autres communes suivront en 2021.

Un changement des mentalités est en cours en matière de zéro déchets et  les comportements des consommateurs et des ménages évoluent rapidement ; Les entreprises et les producteurs sont voués à tenir compte de ces changements de comportement et à adapter leur production d’emballages et la gestion de leurs déchets.

Or inBW a décidé de rénover les 2 fours de l’incinérateur de Virginal ;

Nous estimons que la rénovation des 2 fours n’incitera personne à promouvoir la réduction des déchets, mais au contraire, l’intercommunale œuvrera pour le maintien d’un tonnage suffisant à incinérer ;

Et à Incourt …

Cette décision impacte directement notre commune, dans le sens où Le 2ème four sera payé par les citoyens à concurrence de 8 € par an par habitant.

La commune d’Incourt est un actionnaire de l’intercommunale inBW. Elle peut donner un signal fort à l’intercommunale en se prononçant pour une politique drastique en matière de déchets, à savoir :

  • S’opposer à la rénovation coûteuse du 2ème four de l’incinérateur ;
  • S’engager à passer à la poubelle à puces aussi vite que possible, même avant la fin du marché en cours, afin de réduire la quantité de déchets à incinérer ;
  • Mettre en place des compostages de quartier pour contribuer à isoler les déchets organiques des autres déchets incinérés.

 

Ecolo Incourt souhaite que la commune d’Incourt vote contre la rénovation d’un deuxième incinérateur de déchets.

Les conseillères Ecolo ont présenté une interpellation au Conseil communal d’Incourt du 23 septembre 2020.

Version intégrale de l’interpellation : 2020-Interpellation CCIncourt Rénovation four incinérateur

La seule réponse du Bourgmestre Léon Walry a été : « nous sommes et restons dans cette situation à Incourt parce que Inbw a passé un marché pour les sacs et le ramassage des poubelles pour Incourt et d’autres communes. Ce marché qui durera encore quelques années ne peut pas être cassé. »

Mais il se passe bien de dire qu’il y a un an à peine, lui et son collège, malgré l’opposition et le combat des conseillères Ecolo, prenaient  la décision « prudente » de rester aux sacs poubelles, « après on verra », en faisant fi de la possibilité de sensibiliser sa population à une diminution drastique de ses déchets.

Pour plus d’info : video de présentation de Ecolo Brabant wallon

Matilde Gramme
Conseillère Ecolo Incourt

Share This