Il y avait 2 points sensibles :
– Rénovation de la rue de Brombais (tronçon avec la maison communale et l’église) en
supprimant le trottoir ! pour permettre aux contrevenants actuels (le code de la route
interdit de se garer sur un trottoir) de se garer en toute légalité. Piétons, allez voir ailleurs
alors ? on nous dit que non car ça deviendrait une zone 20km/h, où les piétons sont , par
définition, prioritaires. La seule de la commune, sur quelques dizaines de mètres ! Qui va la
respecter ?
Une fois de plus, on nous présente un micro-projet (quelques places de parking. Combien ?).
Alors que la question du parking se pose beaucoup plus largement : Outre les riverains et les
personnes se rendant à la maison communale, il faut intégrer les usagers de la maison
médicale et imaginer dès maintenant la fréquentation de la future maison de la ruralité. Et
penser que ces usagers peuvent faire 100 m à pied ! (Pour les personnes à mobilité réduites,
2 places sont prévues à côté de la maison communale). Vous avez l’impression qu’on se
répète ? en effet, on a déjà défendu ce point de vue quand il a été question de faire du
parking dans le jardin communal.
–> On a voté contre

-Même focus pour l’aménagement de la place entre rue axiale et rue de la dérivation : on
nous a présenter un micro-projet qui détaille un dépose minute et des passages cloutés.
Alors que pour régler le problème de circulation lié à l’école, il faut envisager globalement la
circulation autour de l’école !
Mais comme on nous a convaincues qu’il s’agissait uniquement d’obtenir un subside pour la
dynamisation des centres de village, que le projet présenté était juste un support qui
n’engage à rien pour la réalisation future…
–> On a voté pour

Il y avait un point concernant une coupe de bois au pré st Jean. Il a été retiré car la commune
veut gérer globalement cette zone, à laquelle Natagora s’intéresse. On applaudit des 2 mains.

Colette Prévost
Conseillère communale

Share This