Au Conseil communal du 23 octobre 2018, ECOLO a voté pour la seconde fois contre la taxe forfaitaire communale pour le ramassage des immondices (pour 2019).

En effet, ECOLO demande depuis plusieurs années la mise en place d’une collecte de déchets à partir de poubelles à puce.

Ce système, déjà appliqué dans certaines communes wallonnes, consiste à faire payer les citoyens en fonction du poids de leurs déchets ménagers.

Contrairement à ce que nous a affirmé le bourgmestre lors d’un Conseil Communal précédent, l’IBW accepte les poubelles à puces. C’est déjà le système utilisé notamment à Chastre (*), depuis le 1er janvier 2016. Chaque ménage dispose ainsi de ses propres conteneurs pour le tri et les déchets résiduels.

L’utilisation de ces poubelles assure de nombreux avantages dont une meilleure propreté publique, des conditions de travail améliorées pour le personnel de la collecte ainsi qu’un incitant à la réduction des quantités de déchets produits. En effet, moins vous produisez de déchets, moins vous payez.

Ce système incite donc tout un chacun à produire moins de déchets qui devra être pris en charge par la collectivité et à mieux trier pour alimenter les filières de recyclage.

Le juste prix

Grâce à la puce électronique intégrée dans chaque conteneur, les camions de collecte enregistrent, pour chaque ménage, le nombre de levées et la quantité de déchets ramassés. C’est à partir de ces données que le montant de la redevance de l’année écoulée est établi. Chacun paie pour le traitement de ses déchets.

Geneviève Minne

(*) attention, le modèle de Chastre conserve une redevance forfaitaire que nous n’approuvons pas.

Share This